Consommateur, si tu savais…

Le Blog d'Alain Bazot, Président de l'UFC-Que Choisir

EDF : des tarifs sous haute attention

 

Mardi 7 juillet, le PDG d’EDF, Pierre GADONNEIX, a annoncé ce qui ressemble fort à une provocation : pour compenser les investissements du groupe, le prix de l’électricité devrait augmenter « de 20 % sur trois ans ou plus ». Plus c’est gros, plus ça marche ?

En ce début d’été, la sortie du patron des électriciens a de quoi laisser baba. Acquisition de British Energy, projet de rachat d’une partie des actifs nucléaires de l’Américain Constellation : le consommateur devrait donc financer la folie des grandeurs d’EDF ? Le groupe prévoit d’investir 7,5 milliards d’euros en France en 2009, soit 2,5 milliards de plus qu’en 2008 et 4 milliards de plus qu’en 2007. L’endettement d’EDF, qui doit être réduit grâce à un programme de cessions, s’élevait à 24,5 milliards d’euros à fin 2008 contre 16,3 milliards à fin 2007.

Cette explosion annoncée des prix est d’autant plus difficile à avaler que l’émission obligataire lancée par EDF, clôturée la veille de l’annonce de Pierre GADONNEIX, a permis à l’électricien de collecter 3,2 milliards d’euros, soit trois fois plus que le milliard initialement envisagé. 251 000 souscripteurs ont acquis des obligations pour un montant moyen de 12 700€. A quoi ont donc servi les efforts des épargnants, si les consommateurs doivent quand même encaisser une hausse des tarifs ?

Sur le fond, une hausse me paraît acceptable, ne serait-ce que pour tenir compte de l’inflation. Si l’argument repose sur la nécessité d’investir il mérite d’être regardé de près, les cartes et chiffres sur la table. Ainsi le montant annoncé est-il totalement déconnecté de l’inflation réelle ce qui cueille à froid les consommateurs en ce début d’été. Pour mémoire, l’Etat et EDF ont signé en octobre 2005 un contrat de service public. Il garantit jusqu’en 2010 une augmentation des tarifs de l’électricité qui ne peut dépasser le niveau de l’inflation pour les particuliers. Or, d’après les chiffres publiés par l’Insee le mois dernier, les prix ont diminué de 0,3% depuis mai 2008.

Dans ce contexte, plutôt qu’à EDF, c’est au régulateur du marché de se prononcer sur la nécessité d’une augmentation du tarif régulé. La Commission de régulation de l’énergie (CRE) doit se positionner avant que les pouvoirs publics ne rendent eux-mêmes leur arbitrage… Procéder différemment, feindre d’ignorer cette procédure, c’est faire fi du principe de régulation du tarif qui est pourtant une sécurité indispensable pour les ménages face à une entreprise se trouvant en situation de quasi monopole. En matière d’électricité, seule la CRE peut en réalité faire la lumière sur la pertinence des prétentions d’EDF, et éviter de la laisser disjoncter au préjudice de millions de consommateurs !

Déjà 12 commentaires, publiez le vôtre !

  1. Le 13 juillet 2009 à 7:25, par Boulara

    Bonjour Monsieur Bazot

    merci pour cette information hélàs comme d’habitude depuis des années se sera une fois de plus les petits qui trinqueront , que se soit avec RDEF , Air france , sncf …… nous sommes nous les petits gens les vaches à lait de l’état !

    Demin sera un jour anniversaire pour bien des fans de Lèo Ferré car se sera le 14 juillet l’anniversaire de sa mort , je pense une chose s’il était encore là , que chanterait – il sur cette situation actuelle ? la crise , ellle a bon dos , ils licencient à tour de bras et augmentent les prix , mais à qui profite celà ?

    merci Monsieur Bazot pour toutes ses informations !

    nous nous sommes rencontrés à Sucy en Brie un débat enrichissant ou je vous parlais du combat des gradiens d’immeuble pour sauver notre profession en train de s’éteindre à petit feu pendant que les syndics eux s’engraissent les paluches ! :evil:

    enfin je fais laisser là mon clavier car on pourrait taper des heures tellement il y a à dire !

    bon courage pour la suite .

    cordialement

    Jean-Michel

  2. Le 31 août 2009 à 17:18, par CPAV49

    Le rapport des hausses de tarif représente 1/4 des dividendes versés à l’état en 2008. Tous les détails sont disponibles sur le site de la CRE.
    Les coûts de transport (RTE) sont en progression.
    Je souhaitai attirer votre attention sur un nouvel « opérateur » nommé VOLTALIS qui vend ses services « d’éffacement de crète de consommation » à RTE et aux problèmes de « manque à gagner » soulevé par les producteurs d’électricité.
    Si les propos attribués à la CRE dans la presse sont exact, celà révèle une méconnaissance honteuse du système qu’elle est sensée réguler.

    D’autre part l’argumentaire développé par VOLTALIS pour faire adhérer (gratuitement) le consommateur à son système est profondément mensonger (réduction des émissions de CO2 du bâti jusqu’à 30% ; économie de 5 à 10% de la consommation électrique sans incidence sur le confort).
    Ce que VOLTALIS ne dit pas au client final c’est qu’elle facture très cher à RTE les MW de crête « éffacés » (ces derniers étant de plus impossible à quantifier de façon précise : ne pas confondre puissance théorique installée contrôlée par les BluePod et puissance effectivement délestée) qui coûterons donc aux distributeurs presque aussi cher que s’ils avaient été réellement produits par des turbines à gaz. Or une turbine à gaz à l’arrêt coûte quand même de l’argent, donc si elle produit moins les MW qu’elle produira ensuite seront encore plus cher, ce qui permettra à VOLTALIS d’augmenter ses tarifs, c’est un cercle vicieux (bulle comme la spéculation en bourse) ou le seul gagnant est VOLTALIS et l’éternel perdant le client final (d’EDF, de POWEO, de DIRECT Energie … ; au 15 aout EDF a été autorisée à relever les tarifs de vente à ses concurrents de 8%).

    Voilà donc un système qui conduit à faire augmenter les prix et diminuer le service rendu.

  3. Le 7 septembre 2009 à 17:07, par Anna

    Nous venons de recevoir notre facture intermédiaire EDF d’après une estimation de notre consommation. Grosse surprise : cette estimation n’a jamais été aussi basse pour cette même période!
    45 KWh en HC et 108 KWh en HP du 30/06/2009 au 01/09/2009
    136 KWh en HC et 324 KWH en HP du 30/06/2008 au 29/08/2008
    Soit une consommation minorée de 66% !
    Par contre la prochaine facture établie après le relevé fait par l’agent EDF risque d’être douloureuse car l’augmentation des 2 % du 15 Août sera effective sur 2 mois complets et non pas sur 15 jours !
    Une augmentation très profitable à EDF si les abonnés ne réagissent pas !

  4. Le 9 septembre 2009 à 14:06, par lebourg17

    Dans sa « Bréve » du 24 août, Anne-sophie STAMANE mentionne une hausse de 4.7% en moyenne pour les bénéficiaires du tarif Tempo. Elle est loin du compte :

    Après consultation du conseiller EDF, ma dernière facture annuelle, recalculée avec les nouveaux tarifs publiés sur le site d’EDF Tempo, subit une augmentation de 13%, hors CTA,
    largement au delà des 4.7% annoncés
    Sur ce même site le prix des abonnements semble erroné, en effet au JO il est le même pour 12, 15 ou 18 Kw, soit 14€ environ TTC par mois, et sur le site EDF Tempo on trouve respectivement 17.64, 18.10 et 18.55 € ttc

    Et finalement, ce sont nos élus en vacances qui ont avalisé cette hausse (JO du 14 août) Ne pourrait on envisager un courrier de la part des 500 000 utilisateurs concernés pour leur demander des explications?

  5. Le 25 septembre 2009 à 22:32, par Marcopolo

    Je viens de recevoir ma facture EDF option tempo.

    Résultat des courses :

    Le kw bleu en heures pleines passe de 0.0399 HT à 0.0495 HT
    Soit 300 jours par an avec une electricité 24% plus chère ! (22% la nuit)

    Bon courage à tous les abonnés Tempo.

  6. Le 19 février 2010 à 14:53, par fanfan

    je suis d’accord avec vous concernant les heures creuses et pleines.permettez moi d vous soumettre ma propre expérience concernant le système TEMPO que nous utilisons depuis des années. celuici comporte en plus du tarif heures pleines et nuit un programme de jours à trois vitesses de tarifs plus ou moins onéreux.300 jours à tarifs très peu cher 43 jours moyens et 22 jours dans l’année dit rouge très cher.
    Ce système permettais à EDF de régulariser la consommation sur le réseau; en fin de compte les jours très cher sont utisés groupés par 5 dans une semaine et généralement depuis quelques années pendant janvier et février cumulés avec les jours moyennent cher ce qui nous pénalise pendant 3 mois alors que les jours moyen sont prévus pour toute l’année.Donc ils essayent de nous virer de ce système qui ne doit pas leur rapporté assez.vive EDF ET LE PROFIT;

  7. Le 21 février 2010 à 12:35, par lopez

    bonjour
    étant abonné au journan sous le N° 1 0031457
    je viens de revoir ma facture EDF ,aprés vérication(tarif bleu)
    les hc sont augmentées de 6%,les plus utilisées
    les hp !!!!!!!!!!!!!!!!de 3,27% qu’en est il de la hausse 1,9%
    sans pour autant stipuler les hausses appliquées
    j ai consommé moins pour payer plus
    pas du tout décidé a en rester la j’aimerais avoir vos conseils sur la procédure a suivre
    bien a vous j lopez

  8. Le 21 février 2010 à 16:28, par lebourg17

    Comme le souligne MARCOPOLO la hausse des tarifs TEMPO d’EDF (22% à 24 %) concerne surtout les jours « bleu », soit 300 jours par an
    Or il s’agit d’un tarif « réglementé », c’est à dire avalisé par la Commission de Régulation de l’Energie.
    Il faut donc supposer, soit que cette commission ne régule rien, et alors on ferait des économies en la supprimant, soit qu’il y a eu collusion entre la CRE et EDF ??

    Mr BAZOT pourrait il leur poser la question ?

    Cordialement

  9. Le 23 février 2010 à 17:29, par papimomo

    l’augmentation des journées TEMPO me parait totalement
    arbitraire,de qui se moque-t-on lorsqu’en plus on nous
    facture une contribution au service public pour une société
    cotée en bourse:écoeurant
    à bientot.

  10. Le 23 février 2010 à 19:35, par lopez

    bonsoir
    je réitére mon mécontentement sur les facture EDF
    je viens d’éffectuer des comparatifs sur les factures de mes deux filles
    l’abonnement a diminué de moitié et le kw est pratiquement identique
    Par contre le tempo je vous dit pas
    je pense qu’il grand temps de réagir
    touds ensemble,tous ensemble
    a bientot
    LOPEZ

  11. Le 4 mars 2010 à 20:06, par hcl

    les variations de tarifs Tempo , soit + 22 à 24 % sur le bleu, – 6 à – 8 % sur le blanc, et + 2% sur le rouge sont une violation caractérisée de l’esprit du contrat, et même si l’abonnement 9KWH a baissé de 32 %, soit une économie annuelle de 46 euros Ht, c’est bien loin de compenser la forte hausse du tarif bleu et la petite baisse du blanc. Pour ma part, j’ai fait la simulation avec mes consommations de l’an passé, et je trouve + 5,8% sur le total HT sur l’année: en fait, ca fera encore plus, car les taxes sur les consommations sont 2 fois plus élevées que sur l’abonnement: tout benef pour l’état qui va récolter davantage de TVA.
    J’estime qu’EDF ne devrait pas pouvoit jouer comme cela avec ses tarifs: pourquoi pas, l’année prochaine, doubler le nombre de jours rouges? Si EDF veut modifier ses contrats, il n’a qu’à inventer un nouveau contrat tempo bis, et ne plus ouvrir le tempo actuel aux nouveaux abonnés, comme il l’a fait pour le tarif EJP.

  12. Le 9 mars 2011 à 17:45, par LouisJeanne

    Je suis juste choquée par l’attitude d’EDF !!!

    EDF vient de me couper l’électricité en plein hiver sans avoir reçu, leur texto de relance ! Avec 2 enfants en bas âge et une facture réglée dès réception de leur avis de passage !
    Pour rétablir l’électricité, il me faut payer 118 € car nous n’étions pas informé du passage d’un de leur technicien, qui a pourtant notre n° de téléphone.

    Après France Télécom, France Telévision, est-ce au tour d’EDF d’appliquer des mesures inacceptables pour marginaliser encore les citoyens français ? La recherche du profit et la recherche de la sur-facturation se fait-elle désormais au détriment des consommateurs ? Est-ce encore au hausse « déguisée » de tarifs ? Une prise en otage ???
    Merci de réagir

Publiez votre commentaire !

Vos coordonnées

(publié)

(non publié)

(publié, si indiqué)

* : Champ à remplir obligatoirement.

Votre commentaire

Tout commentaire publicitaire, abusif, hors-sujet (pas en rapport avec le billet) ou diffamatoire ne sera pas publié.

>>> Il ne m'est pas possible de répondre à vos questions et demandes via les commentaires du blog :

Pour toute question, utilisez la voie postale pour me contacter.

Et pour tout litige, contactez l'Association Locale UFC-Que Choisir la plus proche de votre domicile.

Illustrez vos propos avec ces binettes ! Placez-vous, dans le texte, à l'endroit où vous voulez l'insérer et cliquez sa représentation graphique ci-dessous.

N.B. : Pour mettre en forme votre commentaire, vous pouvez utiliser les balises XHTML suivantes : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>