Consommateur, si tu savais…

Le Blog d'Alain Bazot, Président de l'UFC-Que Choisir

Ensemblenjustice.org : un clic pour l’action de groupe

Ensemblenjustice.org, lancé à l’initiative de l’UFC-Que Choisir et de la CLCV, permet à tous les partisans d’une véritable action de groupe de se mobiliser en soutenant « l’appel des citoyens » pour cette réforme sociétale majeure. Plus il y aura de voix pour crier à l’unisson l’urgence d’introduire dans notre droit cette réforme, plus les candidats à l’élection présidentielle prêteront attention à celle-ci. D’ores et déjà, plus de 70 personnalités politiques ont cosigné cet appel comme Nicole Borvo (sénatrice de Paris), Yves Bur (Vice-président de l’Assemblée nationale, député du Bas Rhin) ; Luc Chatel (député de Haute Marne), Yves Cochet (député de Paris), Charles de Courson (député de la Marne) ; Anne-Marie Comparini (députée du Rhône), Nicolas Dupont-Aignan (député de l’Essonne) ; Elisabeth Guigou (ancien garde des Sceaux, députée de Seine-Saint-Denis), Jack Lang (ancien ministre, député du Pas-de-Calais) ; Corinne Lepage (ancienne ministre, Présidente de Cap 21), Dominique Voynet (ancienne ministre, sénatrice de Seine-Saint-Denis)… A leur côté, faites entendre votre voix ou plutôt votre clic !

Déjà 4 commentaires, publiez le vôtre !

  1. Le 11 juin 2007 à 13:25, par Quirion Claude

    Je soutien l’appel des citoyens pour cette réforme sociétale majeure.

  2. Le 13 juin 2007 à 19:00, par jean-louis peyraut

    Une excellente initiative , dans un contexte où le judiciaire commence à ressembler à la formule de Jean de La Fontaine ( qui date de 300 ans !) : « que vous soyez puissant ou misérable, …. » .
    J’ai personnellement apprécié cette justice à deux vitesses où la recherche de la vérité ne compte pour rien .
    Le public dans l’ensemble n’en entendait parler que lorsqu’un conflit éclatait entre certains protagonistes ( guerre des polices, des services, entre des responsables …) . Sauf que les coups de sirène sont maintenant beaucoup plus fréquents… et attirent l’attention !…
    La crédibilité d’un pilier essentiel de notre civilisation étant en jeu, je soutiens donc votre projet qui risque de s’avérer essentiel … avant que le pilier se renverse ( et notre civilisation avec !).

  3. Le 9 septembre 2008 à 12:46, par kiki

    :lol: :nous sommes les plus nombreux et internet va rendre plus intelligent et conscients politiquement,meme s’il faudra du temps pour bien expliquer les choses les plus complexes de facon claire.le cerveau humain a des capacites insoupconnees.LUTTONS POUR L’ACTION DE GROUPE,LA CLASSE AFFAIRE,etc
    QUE LES FAIBLES PUISSENT ENFIN SE DEFENDRE EFFICACEMENT
    LORSQUE 10000 CONSOMMATEURS ONT LE MEME PROBLEME,ILS CONSTITUENT UNE VERITABLE PUISSANCE.

  4. Le 6 octobre 2008 à 17:02, par nialatitou

    Bonjour,
    Dans toutes les procédures allant en appel il faut un avoué … son travail est le même pour toutes les procès (de 1 euro à des millions d’euros..) Mise en état… transmission des conclusions de l’avocat .. etc .etc Ce n’est qu’une boîte aux lettres dans le système de la procédure judiciaire …
    Ce sont des parasites qui n’ont aucune valeur ajoutée dans les débats et qui prennent énormément d’argent ..
    Il y a une ligne qui est : « INTERÊT du LITIGE » et là dans l’exemple que j’ai sous les yeux , les honoraires de l’avoué (Rien que pour cette ligne) sont de 9450 Euros le total de la facture s’élevant à 12000 Euros .
    Ce n’est pas tout ; chaque avoué de chaque partie réclame à peu près la même somme … Nous étions 7 donc les avoués dans cette affaire réclament près de 84 000 Euros c’est incroyable .. n’y a-t-il pas de limite ??
    Et à qui est réclamée TOUTE cette somme? à celui qui perd le procès …. c’est affreux de voir des abus de ce genre. Et si celui qui perd est insolvable la somme est demandée au client de l’avoué …
    Non seulement la justice est très et même trop lente ( Exemple sous les yeux: 10 mois pour un délibéré qui dit simplement nous confirmons le jugement de première instance), mais en plus elle est « voleuse » car l’avoué à des honoraires anormalement illimitées..
    Lorsque l’appel ou la cassation contredise le jugement précédent le plaideur devrait être indemnisé par la justice (état) pas par le perdant c’est pas de sa faute si la justice s’est trompé sauf abus de droit ( mais là le jugement précedent est confirmé).
    Aujourd’hui, en première instance on fait n’importe quoi cela ne dérange pas le système , au contraire car il y aura surement appel donc re-interventions (factures à l’appui) de l’avocat + de l’huissier + de l’avoué et tout ça sans aucune retombée sur le juge ou très souvent les greffiers qui ont mal jugé .. c’est la seule profession sans aucune responsabilité ..
    Que font les associations de défense des consommateurs ?? Que fait-on pour éliminer de tels anomalies et abus qui parasitent notre système judiciaire ??

    Aidez-moi à transmettre ce message .. je vous en remercie

    Alain Sorge
    2 sente des geais
    65290 – LOUEY
    06 72 43 49 48
    05 62 32 09 54

Publiez votre commentaire !

Vos coordonnées

(publié)

(non publié)

(publié, si indiqué)

* : Champ à remplir obligatoirement.

Votre commentaire

Tout commentaire publicitaire, abusif, hors-sujet (pas en rapport avec le billet) ou diffamatoire ne sera pas publié.

>>> Il ne m'est pas possible de répondre à vos questions et demandes via les commentaires du blog :

Pour toute question, utilisez la voie postale pour me contacter.

Et pour tout litige, contactez l'Association Locale UFC-Que Choisir la plus proche de votre domicile.

Illustrez vos propos avec ces binettes ! Placez-vous, dans le texte, à l'endroit où vous voulez l'insérer et cliquez sa représentation graphique ci-dessous.

N.B. : Pour mettre en forme votre commentaire, vous pouvez utiliser les balises XHTML suivantes : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>