Consommateur, si tu savais…

Le Blog d'Alain Bazot, Président de l'UFC-Que Choisir

Farines animales et étiquetage des aliments : que fait le gouvernement ?

viandecheval

Les problématiques de sécurité sanitaire et de fraude à la viande ont occupé une large place dans les médias ces derniers mois. Elles ont également donné lieu à des initiatives parlementaires : deux propositions de résolution (textes non contraignants) identiques du député Jean-Louis Borloo et du sénateur François Zocchetto se proposaient ainsi d’imposer un étiquetage obligatoire de la provenance des aliments (y compris pour la viande dans les plats préparés), et d’instaurer un moratoire sur les farines animales, dont l’utilisation est autorisée dans l’alimentation des poissons depuis le 1er juin.

Les travaux en commission ont censuré ces deux textes, une issue logique puisque l’étiquetage tout comme les farines animales sont des sujets européens, sur lesquels la France ne peut pas agir seule. Les deux chambres se sont donc contenté de voter, au mois de mai, des textes a minima rappelant la position de la France, qui pousse à une indication de l’origine nationale des aliments et qui s’est opposée au retour des farines animales.

Mais ce n’est pas parce que la France est engagée par des décisions européennes qu’il n’y a plus rien à faire ! Le Président de la République avait eu des propos très fermes lors du Salon de l’Agriculture en février, plaidant pour « un étiquetage obligatoire » sur les viandes utilisées dans les plats cuisinés et déterminé à soutenir les démarches volontaires d’étiquetage. Sur les farines animales, François Hollande avait carrément assuré : « La France n’introduira pas ces protéines animales pour ce qui la concerne »… alors qu’un moratoire est contraire au droit européen ! Trois mois après, où en est l’exécutif sur ces sujets d’une brûlante actualité ? Quid de la mise en place (pour le coup parfaitement licite) de filières « poisson nourri sans farines animales » ? Il est temps d’agir pour rassurer les consommateurs… qui ne veulent pas manger de ce pain-là !

Déjà 1 commentaire, publiez le vôtre !

  1. Le 24 juin 2013 à 4:10, par Patrick25

    Récemment j’ai essayé de faire germer des pépins de citron  » BIO  » !

    Résultat impossible, cela signifie donc qu’il s’agit d’OGM ?

    Je les ai acheté chez Carrefour. Nous savions déjà que la grande distribution s’achallande en Chine ou même en Europe où les contôles sont insignifiants …

    Mais là, si vraiment l’Espagne nous vend du bio OGM, c’est ce foutre de notre gueule !

    Est-ce que vous pouvez faire le test comme moi avec des citrons bio de chez Carrefour ?

    Certes, ils n’ont sans doute pas le même distributeur.

    Cordialement.

Publiez votre commentaire !

Vos coordonnées

(publié)

(non publié)

(publié, si indiqué)

* : Champ à remplir obligatoirement.

Votre commentaire

Tout commentaire publicitaire, abusif, hors-sujet (pas en rapport avec le billet) ou diffamatoire ne sera pas publié.

>>> Il ne m'est pas possible de répondre à vos questions et demandes via les commentaires du blog :

Pour toute question, utilisez la voie postale pour me contacter.

Et pour tout litige, contactez l'Association Locale UFC-Que Choisir la plus proche de votre domicile.

Illustrez vos propos avec ces binettes ! Placez-vous, dans le texte, à l'endroit où vous voulez l'insérer et cliquez sa représentation graphique ci-dessous.

N.B. : Pour mettre en forme votre commentaire, vous pouvez utiliser les balises XHTML suivantes : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>