Consommateur, si tu savais…

Le Blog d'Alain Bazot, Président de l'UFC-Que Choisir

Frais bancaires : autopsie d’une concertation avortée !

bercy

Quelle ne fut pas ma colère, mardi 21, à la lecture du communiqué de presse de Bercy titré : Christine Lagarde : « le Comité consultatif du secteur financier décide de mesures fortes pour des tarifs bancaires plus justes et plus équilibrés »… J’étais déjà échaudé par le « pari de la confiance » annoncé vers 11h30 par la ministre s’agissant des remèdes aux maux dont souffre le secteur bancaire, puisque le gouvernement fait confiance aux banques pour moraliser leurs pratiques (pari risqué au vu des nombreux engagements pris par les banques et restés sans suite !). Mais mon sang commença réellement à bouillir vers 15h, quand des journalistes m’ont interrogé sur les « décisions » du CCSF. Prévenu par notre représentante au sein de cette instance que la réunion du matin n’avait fait l’objet d’aucune discussion point par point des 21 mesures contenues dans « un projet de relevé de conclusions » remis sur table, je repris le journaliste en lui indiquant que le CCSF n’avait, à ce stade, rien décidé, qu’il ne s’agissait que d’un projet de conclusions, et que les annonces de la ministre n’engageaient qu’elle… Le journaliste, fort surpris, insista en indiquant que le dossier de presse suivant la réunion incluait bel et bien un document intitulé « relevé de conclusions »… Le communiqué de presse du ministère ne fit que confirmer la désagréable impression d’avoir été instrumentalisé.

Ce procédé fait vraiment peu de cas du processus de concertation que Madame Lagarde appelle de ses vœux et pour lequel les associations s’investissent. Cette façon de procéder, à la hussarde, est un bien mauvais signe quant au respect du travail des membres du CCSF et du souci de la vérité à l’égard de la presse et de l’opinion publique. Bref, en matière de frais bancaires, il n’y a pas que les agences qui sont peu transparentes !

Déjà 3 commentaires, publiez le vôtre !

  1. Le 29 septembre 2010 à 18:43, par Danicole

    le Comité consultatif du secteur financier décide? Je crois qu’il peut recommander, proposer dans un rapport, mais rien de plus! Je me trompe?
    Pour les frais bancaires, son rapport en ligne de juillet 2010 insiste lourdement sur la suppression des chèques, une plus grande information des frais bancaires sur les relevés, et la proposition de nouveaux packages. Ceci incitera les banques à continuer dans ce sens au lieu de laisser le choix au consommateur des services qu’il souhaite.
    A part ce matraquage sur la clarté des frais dans ce rapport, je n’ai pas vu de grandes mesures concernant la réduction des frais, si ce n’est des « mesurettes » pour les plus démunis.
    – Mieux afficher les frais et éduquer les français à comprendre ces tarifs! (Car il faut être « éduqué » effectivement pour comprendre ce fatras!)
    – Informer le client qu’il peut changer de banque (attention au retour de bâton!)
    – Création (encore!) d’un observatoire des tarifs! Il n’y en a pas déjà ? Encore des frais?
    Mais le plus étonnant pour mopi est l’insistance tout au long du rapport pour la suppression des chèques (en particulier pour les plus démunis en raison des frais qu’ils entraînent lors de refus!)
    Je ne sais si la carte de paiement à autorisation systématique sera bienvenue partout. Demain justement j’ai une livraison à domicile et je dois payer par chèque. Il faudra que je dise au transporteur qu’il pense à s’équiper de terminal de paiement!
    Petite touche ironique dans ce rapport : »il importe que les banques veillent, sous le contrôle de la DGCCRF, au respect de leur
    engagement de novembre 2004, dans le cadre du CCSF, sur la gratuité des retraits d’espèces auprès de l’agence où le compte de dépôt est ouvert. » Il semble donc que les banques ne respectent pas cet engagement ni même la loi parfois, mais ça on n’a pas besoin du Comité consultatif du secteur financier pour s’en rende enfin compte. Il n’y a qu’à voir le nombre de plaintes!
    Une bonne action de groupe serait plus efficace pour obliger les banques à respecter règles, lois…
    En ce qui concerne Christine Lagarde, elle est acquise au patronat et grands financiers. Elle ne se soucie pas réellement des consommateurs, salariés… Ce n’est pas de son niveau!
    Christine Lagarde préfère laisser les loups faire leurs règles entre eux, sachant pertinemment qu’ils ne respectent pas celles déjà édictées.

  2. Le 2 novembre 2013 à 14:01, par VL59500

    La gratuité des retraits d’espèces est effectivement très importante, entre autres acquis sociaux à préserver.
    Et les « class actions » finiront par arriver en Europe, à cause de ces pratiques douteuses.
    Tout cela ne crée pas un climat de confiance et il est louable de dénoncer les brebis galeuses (ou les loups, comme indiqué ci-dessus).

    Au fait, vous connaissez la dernière « offre » bancaire?.
    La carte ZERO, dont je ne peux pas dupliquer l’image dorée ici, mais le texte ci-dessous vous en donnera une idée :

    > Message du 01/11/13
    > De : « Carte Gold »
    > Copie à :
    > Objet : Vous aussi payez en Gold MasterCard
    >
    > Carte Zéro

    J’ai recopié le texte inclus dans les images rien que pour vous :

    « _0 € de cotisation annuelle,
    _0 € pour les achats dans le monde entier,
    _0 € pour le remplacement de votre carte,
    _ jusqu’à 7 semaines de crédit gratuit,
    _ votre assurance voyage gratuite »
    ————–
    C’est beau, l’altruisme !
    Mais excusez-moi, j’ai un doute.
    Cela ne vaut-il pas le coup de vérifier quelque chose ?
    Juste pour éviter que des gens de la classe moyenne comme moi ne commencent à ouvrir des crédits inconsidérés.
    Et par la même occasion, j’aimerais bien savoir si la belle affiche de donateur aux programme alimentaire mondial paradant sur l’accueil du site Master Card particuliers correspond bien à quelque action tangible.

    Question d’altruisme, tout cela.

    Civiquement votre,
    VL59500

  3. Le 9 juin 2016 à 9:23, par Alain

    Trop longs délais chez RCI Banque pour exécuter un ordre de virement : le 1er juin dernier j’ai passé un ordre de virement de mon compte chez RCI Banque vers l’un de mes autres comptes dans une autre banque; or, à ce jour 9 juin mon copte n’est toujours pas crédité!!! Interrogée RCI Banque m’a répondu que les virements sont effectifs dans le jour ouvré qui suit la réception de l’ordre de virement, que l’horaire de saisie de la demande en ligne a une influence sur le délai de réception des fonds, que pour une demande saisie après 18h la banque envoie la demande à J+1 et a la possibilité de faire une demande de paiement le lendemain et que pour un virement saisi juste avant un Week-End, comme il n’y a pas d’échanges interbancaires les samedis et dimanches, le délai de réception des fonds sera donc à J+4 ou J+5; or en ce qui me concerne l’ordre de virement a été donné avant 18h et trois jours avant un week end!!! Mon compte a été débité le jour même de la passation de l’ordre de virement et je n’ai toujours pas récupéré le montant du virement; ainsi le taux d’intérêt de 1,40% annoncé par RCI Banque s’en trouve implicitement mais nécessairement diminué, même de façon minime

Publiez votre commentaire !

Vos coordonnées

(publié)

(non publié)

(publié, si indiqué)

* : Champ à remplir obligatoirement.

Votre commentaire

Tout commentaire publicitaire, abusif, hors-sujet (pas en rapport avec le billet) ou diffamatoire ne sera pas publié.

>>> Il ne m'est pas possible de répondre à vos questions et demandes via les commentaires du blog :

Pour toute question, utilisez la voie postale pour me contacter.

Et pour tout litige, contactez l'Association Locale UFC-Que Choisir la plus proche de votre domicile.

Illustrez vos propos avec ces binettes ! Placez-vous, dans le texte, à l'endroit où vous voulez l'insérer et cliquez sa représentation graphique ci-dessous.

N.B. : Pour mettre en forme votre commentaire, vous pouvez utiliser les balises XHTML suivantes : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>