Consommateur, si tu savais…

Le Blog d'Alain Bazot, Président de l'UFC-Que Choisir

Frais bancaires : des hausses effrayantes

Ah, l’an nouveau est là ! Bonne année à toutes et tous. Que 2017 soit porteuse de joies et succès dans toutes vos démarches personnelles et professionnelles sans oublier de faire banquer votre vie de consommateur même si, de ce point de vue, l’année commence assez mal. En effet, outre l’augmentation des prix de l’énergie, les frais bancaires s’envolent ! Vous allez bientôt constater avec votre relevé annuel (qui arrive d’ici fin janvier) combien vous a coûté votre banque l’an dernier. Et pour 2017, la note s’annonce particulièrement salée puisque les tarifs vont augmenter de près de 2% ; après la hausse de l’an dernier, il s’agit d’une augmentation de plus de 4% en deux ans, soit plus de 6 fois l’inflation ! Avec la généralisation des frais de tenue de compte, le coût moyen annuel frôle les 200 euros ! Les banques se rattrapent d’une conjoncture qui leur est défavorable, notamment les taux d’intérêt bas… Bref le consommateur vache à lait est là pour compenser les manques à gagner. Et quand les taux d’intérêt vont remonter croyez-vous que les tarifs vont baisser ? évidemment non. Et il ne faut pas compter sur une action gouvernementale en la matière. En effet, dans le cadre de la remise du rapport de l’Observatoire des tarifs bancaires fin 2016, notamment sur la généralisation alarmante des frais de tenue de compte, le Ministre de l’Economie tout en indiquant qu’il était « attentif » à l’évolution des tarifs, a légitimé ces nouveaux frais (décidément, les banques ne manquent d’imagination pour en inventer) en indiquant que cela est dû aux « investissements et dépenses nouvelles liés à la tenue et à la sécurisation des comptes de dépôt, en particulier dans le cadre de l’adaptation à une digitalisation croissante du service rendu »… Voilà une explication guère convaincante dès lors que la dématérialisation de la relation bancaire (la plupart des opérations sont aujourd’hui gérées directement par les clients) permet des économies importantes aux banques… Non, pour que les banques reviennent à la raison, il faut que les consommateurs jouent leur rôle de régulateur et n’hésitent pas à faire jouer la concurrence et à changer de banque. Le service de mobilité bancaire simplifié pour lequel l’UFC-Que Choisir s’est battue et qui doit entrer en vigueur en février prochain est un outil à utiliser ! Si vous voulez arrêter les frais, comparez, et n’hésitez pas à changer, le jeu peut en valoir la chandelle !

Déjà 9 commentaires, publiez le vôtre !

  1. Le 3 janvier 2017 à 18:59, par Marigot

    Personnellement, je suis révolté de voir l’Etat obliger le citoyen à ouvrir un compte en banque, obliger de se connecter à internet pour le moindre contact avec l’administration, qui n’a plus de numéro de téléphone pour la joindre, plus d’adresse pour lui écrire. Maintenant que la banque a reçu un blanc seing elle se sert sur le compte en banque de « pigeon » malgré lui, moi qui mets le peu que je possède sur ce compte, je m’aperçois qu’il ne m’appartient plus, la banque se sert comme elle veut même si je ne suis pas en accord avec elle, ni sur le service ni sur le montant du prétendu service qu’elle me facture, il faut déployer énergie, temps et argent (recommandé et téléphone) sans garantie d’obtenir satisfaction, je suis pris en otage, je considère que c’est du racket… pourtant, ma banque sait faire payer des frais de dossiers et des intérêts à ses emprunteurs pour un emprunt probablement financé en partie par mon solde toujours positif chez ma banque.

  2. Le 3 janvier 2017 à 21:32, par Vincent

    malheureusement, de nombreux français sont « attachés » à leur banque du fait de la signature d’un prêt immobilier…
    Mais même dans ce cas, cela peut valoir le coup d’opter pour en banque en ligne en complément : pas de frais et une carte bancaire « haut de gamme ». Par contre, il faut jongler entre plusieurs comptes.

  3. Le 5 janvier 2017 à 19:42, par JMB

    Eh oui encore une hausse supplémentaire, aujourd’hui c’est la banque. Hier c’était les impôts, la taxe d’habitation, les assurances de tout ordre, les complémentaires, l’electricité, le gaz etc… Demain c’est encore la hausse de la TVA.Il ya une chose qui n’augmente pas de manière significative: les salaires, les retraites.Je crois hélas, que nous resterons comme d’habitude les dindons de la farce.Nous ne bougeons pas comme des pauvres etres résignés que nous sommes. Enfin pas tous, certains bobos vont faire leur soit disant BA. pour manifester contre la loi du mariage pour tous. C’est à mourir de rire si ce n’était pas aussi triste!

  4. Le 7 janvier 2017 à 23:11, par UFC-Que Choisir d'Albertville – Frais bancaires : des hausses effrayantes

    […] Cliquer ici pour lire la suite sur le blog d’Alain BAZOT, Président de l’UFC-Que Choisir […]

  5. Le 11 janvier 2017 à 19:07, par jacqueline

    bjr, C’est avec plaisir et, j’en suis sûre, intérêt que je lirai vosarticles mais, hélàs leur présentation n’est pas trop attirante . Dommage . Cordialement

  6. Le 13 janvier 2017 à 14:37, par Phil

    Pourquoi ne parlez-vous jamais des arnaques des banques en ce qui concerne les calculs erronés du TEG, basés sur l’année lombarde, etc ?

    Le scandale commence à faire grand bruit.

    Voir ce billet très instructif d’un cabinet d’avocat :
    https://www.mediaterranee.com/0512016-daniel-margutti-les-banques-ne-sont-pas-droites-dans-leur-bottes-face-au-calcul-du-teg-et-du

  7. Le 14 janvier 2017 à 16:56, par dom

    Bonjour, La poste (secteur Stains en qseine St Denis) … m’a perdu 1 chèque et a retardée la distribution d’un deuxième chèque de 6 semaines… Entre temps l’entreprise a douté de ma bonne fois et à demander à ce que je paie par virement… Donc opposition aux 2 chèques avec lettres de désistement… L’assurance de la banque populaire m’a remboursé les 2×7.40€.
    A ma grande surprise 6 mois plus tard nouveaux frais d’opposition… Renseignement pris: <>. Une employée me même parlait de prélèvement pendant plusieurs années sauf que… un chèque n’est valable qu’une année…
    Combien de milliards de dividende des banques reversés aux actionnaires dont peu en France… c’est nous, sansdent qui payons avec la bénédictions des politiques,élus, des parlementaires grassement rémunérés…

  8. Le 6 février 2017 à 1:41, par gm

    Merci de nous faire partager ce comparatif.
    Mais pourquoi les banques « la nef » et « le credit solidaire » ne figurent-ils pas dans votre liste de banques, et donc dans votre étude? Ces deux banques ayant une éthique (ce qui est suffisament rare pour les prendre en compte) il aurait été intéressant de comparer leur prestation. Dommage!
    Et merci quand mˆeme pour votre remarquable travail.

  9. Le 6 février 2017 à 11:39, par gm

    Merci de nous faire partager ce comparatif éclairant et novateur.
    Mais pourquoi les banques « la nef » et « le credit solidaire » ne figurent-elles pas dans votre liste de banques, et donc dans votre étude? Ces deux banques ayant une éthique (ce qui est suffisament rare pour les prendre en compte) il aurait été intéressant de comparer leur prestation. Dommage!
    Et merci quand mˆeme pour votre remarquable travail.

Publiez votre commentaire !

Vos coordonnées

(publié)

(non publié)

(publié, si indiqué)

* : Champ à remplir obligatoirement.

Votre commentaire

Tout commentaire publicitaire, abusif, hors-sujet (pas en rapport avec le billet) ou diffamatoire ne sera pas publié.

>>> Il ne m'est pas possible de répondre à vos questions et demandes via les commentaires du blog :

Pour toute question, utilisez la voie postale pour me contacter.

Et pour tout litige, contactez l'Association Locale UFC-Que Choisir la plus proche de votre domicile.

Illustrez vos propos avec ces binettes ! Placez-vous, dans le texte, à l'endroit où vous voulez l'insérer et cliquez sa représentation graphique ci-dessous.

N.B. : Pour mettre en forme votre commentaire, vous pouvez utiliser les balises XHTML suivantes : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>