Consommateur, si tu savais…

Le Blog d'Alain Bazot, Président de l'UFC-Que Choisir

La vie privée, un concept dépassé !

facebook

Voilà quelques temps que Facebook, le réseau social le plus célèbre au monde (avec la bagatelle de 350 millions d’inscrits) fait polémique auprès des internautes. En cause : les atteintes à la vie privée engendrées par les nouveaux paramétrages de Facebook. Désormais, votre nom, votre photo de profil, sexe, ville de résidence, liste d’amis et pages dont vous êtes fan sont des données publiques. N’importe qui peut les rechercher et les consulter.

Cette petite révolution avait donné des doutes à nombre d’utilisateurs. Mais le doute n’est plus permis : Mark Zuckerberg, le fondateur du site, a donné il y a quelques jours une réponse on ne peut plus claire aux questions : oui, la protection de la vie privée est un concept dépassé ! A l’occasion d’une conférence, le tout jeune (25 ans) PDG de Facebook a asséné : « Les gens sont à l’aise, non seulement avec le fait de partager plus d’informations différentes, mais ils sont également plus ouverts, et à plus de personnes. La norme sociale a évolué ces dernières années. »

Les blogs, le succès de Twitter et Facebook le prouvent : maintenant, tout le monde se fiche éperdument de sa vie privée ! Puisqu’on vous le dit… Le problème c’est qu’on a la nette impression que Facebook impose une nouvelle norme, plutôt qu’il ne l’accompagne. Or, la firme avait tout intérêt à une telle réforme : en rendant publiques davantage d’informations, elle multiplie de façon exponentielle le nombre de pages lues, donc le montant des recettes publicitaires !

Dans ces conditions, une décision s’impose : Dédé ça-va-couper, le héraut de l’offensive anti-Hadopi, a le regret de vous annoncer son départ de Facebook. Comme moi, comme beaucoup d’entre vous, Dédé a sa pudeur, et entend garder pour lui et ses amis ses informations personnelles. Dans la mesure où Facebook ne lui offre plus cette possibilité, il s’en va ! Et tant pis si certains trouvent ça ringard…

Déjà 12 commentaires, publiez le vôtre !

  1. Le 25 janvier 2010 à 18:54, par Laurent

    Ceci n’a rien à voir avec cela, mais je n’aime pas l’utilisation à tor et à travers de mots mathématiques précis dans un but de se la péter.

    Que vient faire le mot « exponentiel » dans la phrase
     »
    en rendant publiques davantage d’informations, elle multiplie de façon exponentielle le nombre de pages lues
     »

    Que la croissance de facebook soit encore dans le mode exponentiel aujourd’hui, ce serait déjà étonnant. Mais je me demande franchement ce que signifie « multiplier exponentiellement » ??

    À côté, sur le fond de l’article, je suis assez d’accord. Je n’ai jamais eut de compte facebook parce que j’ai toujours su que leur fond de commerce est la vente de vie privée.

  2. Le 26 janvier 2010 à 12:05, par Anonym

    Article intéréssant mais contenant des erreurs malheureusement.

    La pire étant de prétendre qu’on ne peut plus garder ces infos pour soi et ses contacts, c’est toujours possible sauf qu’il faut maintenant aller le spécifier (avant c’était le contraire)

    ça ne change rien au fait que Facebook soit un piège à gogos destiné à faire de l’argent avec les infos personnelles des gens mais ça on le sait depuis le début (les gens qui utilisent leurs neurones j’entends)

  3. Le 26 janvier 2010 à 13:30, par Mat

    Ok pour considérer que les déclarations de Zuckenberg sont déplacées.

    Toutefois, après vérification, il est toujours possible de rester anonyme sur Facebook. Ayant modifié les paramètres de confidentialité, mon profil n’apparaît plus lorsqu’une recherche est effectuée sur mon nom…

    En définitif, je trouve que votre retrait de Facebook relève plus d’une démarche partisane (que je comprends) que de l’angoisse de big brother.

    Belle journée.

  4. Le 26 janvier 2010 à 20:12, par northwest

    Ce qui me paraît plus grave encore, c’est que – me semble-t-il – Facebook devient automatiquement le détenteur des droits des photos que l’on dépose sur le site. Ce qui risque de mener à de sérieuses déconvenues le jour, probablement pas si lointain, où l’on retrouvera ces photos sur les sites commercialisant des illustrations type Fotolia ou Corbis… Le vrai danger me semble être plus là que dans l’ouverture au public des informations perso. Après tout, personne ne vous empêche de choisir un pseudo sur Facebook, de mettre une photo de profil qui ne représente pas votre visage, etc.

  5. Le 28 janvier 2010 à 11:46, par tipiak

    Le vrai soucis c’est que lorsque vous accepter les nouvelles conditions vous êtes automatiquement basculés vers le mode le moins protecteur. Donc effectivement Mat on peut ensuite paramétrer, mais perso je me suis fait avoir car je n’ai pas fait attention…… et selon quelques forums je ne suis pas le seul!

  6. Le 10 février 2010 à 7:22, par Feu57

    Quel est l’intérêt de publier votre vie privée aux quatre vents ??????

  7. Le 2 juin 2010 à 21:04, par Anibé

    Je ne me suis jamais inscrite sur « Face de bouc » (je ne vous dis pas les autres surnoms de ce réseau sur les forums) parce que je refuse de devoir « remplir une fiche de police » pour « rendre visite à un ami ». Sur Myspace, au moins on va voir la page qui nous intéresse et personne ne vous demande des infos personnelles. Je ne suis pas non plus sur Myspace, mais cela m’arrive d’aller voir une page « amie ». Quant à « f*** de b*** » (haha) eh bien, on s’y passe de mes visites. :o)
    De même, quand je dois donner des informations personnelles pour utiliser un service quelconque, je ne donne pas d’informations supplémentaires au strict nécessaire.
    Enfin, ce qui me gène aussi beaucoup avec FdeB c’est que la personne qui (innocemment, je suppose) veut faire un peu de communication lui donne accès à son carnet d’adresses. Et là, c’est infernal, car régulièrement (et parfois TRÈS souvent), on reçoit des « invitations » à aller rendre visite à cet ami très cher – et pourquoi donc résiste-t-on donc à ce point à ce plaisir??? – et qu’à la fin ça devient tellement agaçant qu’on est très tenté de mettre les messages de FdeB dans les spams… :o(=)

  8. Le 2 juin 2010 à 21:24, par Anibé

    Ah oui, j’oubliais…
    « Laurent » a dit : (…) je n’aime pas l’utilisation à tor et à travers de mots mathématiques précis dans un but de se la péter. Que vient faire le mot « exponentiel » dans la phrase «en rendant publiques davantage d’informations, elle multiplie de façon exponentielle le nombre de pages lues» Que la croissance de facebook soit encore dans le mode exponentiel aujourd’hui, ce serait déjà étonnant. Mais je me demande franchement ce que signifie « multiplier exponentiellement » ?? (…)
    Cher Laurent, dans l’édition 1989 du petit Larousse, nous trouvons, à « exponentiel » après la définition 1.Math., une autre définition 2.Fig. Croissance (ou développement, etc.) exponentielle: rapide et continue.
    Et puis :
    Exponentiellement: adv. D’une croissance similaire à la fonction exponentielle.
    En plus, maintenant, de savoir que «le fond de commerce (de Facebook) est la vente de vie privée», vous aurez découvert qu’il existe un outil merveilleux qui s’appelle « dictionnaire » – un gros livre avec beaucoup de pages en vrai papier – qui donne les définitions acceptées par un nombre incroyable de gens (et pas seulement les « scientifiques » qui veulent se la péter tout seuls parce qu’ils disent des mots que le bas peuple n’est pas censé avoir le droit d’utiliser. 😀
    PS : @ Alain Bazot mes excuses pour ce recadrage sauvage sur les gens qui se la pètent avec une culture qui, comme chacun sait, est comme la confiture… 😉

  9. Le 2 novembre 2012 à 23:03, par Daniblouze

    La vie privée, un concept dépassé ! Non! Un concept très souvent outrepassé et pas seulement sur Internet!
    De nombreuses personnes et en particulier les jeunes ne se rendent pas compte des conséquences de ce qu’ils mettent en ligne que ce soit sur Internet ou en diffusant avec leur téléphone mobile.

    J’ai aussi quitté Facebook!

  10. Le 29 novembre 2013 à 22:10, par Marie

    Faut être bien bête pour penser que Facebook ou Google sont des entreprises de charité. Et faut être bien bête aussi pour penser que les données déposées ne seront pas exploitées un jour ou l’autre. Avez-vous vu une grande firme internationale honnête, qui fasse un cadeau, ou qui mette à disposition un service sans arrière pensé ? Avez-vous vu une grande firme respecter ses chartes envers les clients, s’acquitter de ses amendes ou payer ses impôts ? J’arrête! Je risque de briser l’espoir que le Père Noël existe.

  11. Le 7 décembre 2014 à 22:46, par Perséphone 76

    Je suis sur Facebook et je ne vois rien de dérangeant à ce qu’on sache quelle école j’ai fréquenté, ou que j’habite Dieppe (76) ou encore que j’exerce la profession de naturopathe ! Quant à mes amis, ceux que cela ne gêne pas d’être sur Facebook s’inscrivent, les autres ne s’inscrivent pas, voilà tout.. Quant aux recettes publicitaires, je n’y vois aucun inconvénient, puisque la publicité ne vient pas me déranger directement. Du reste, s’il n’y avait pas de publicité, qu’est ce que j’aurais à chercher dans Que Choisir?
    D’ailleurs, je trouve Que Choisir un peu triste… Et si on avait de la publcité ? Ce serait peut-être plus gai ? Lol !

  12. Le 13 avril 2016 à 14:52, par Jean Brochier

    Encore, sur FB, savons-nous que nous donnons des informations. Mais une violation patente de la vie privée dont on ne parle pas assez, c’est le harcèlement publicitaire au téléphone. On veut à toute force, par des centaines d’appels, vous contraindre à entendre une « information » sur les mutuelles ou les énergies. Il y a même des appels de robots sans autre contenu que « Goodbye ». Aucun moyen fiable n’est fourni pour mettre à l’abri nos foyers de cette véritable nuisance. Le consommateur ne paie pas un abonnement téléphonique pour être l’objet de pareilles persécutions.

Publiez votre commentaire !

Vos coordonnées

(publié)

(non publié)

(publié, si indiqué)

* : Champ à remplir obligatoirement.

Votre commentaire

Tout commentaire publicitaire, abusif, hors-sujet (pas en rapport avec le billet) ou diffamatoire ne sera pas publié.

>>> Il ne m'est pas possible de répondre à vos questions et demandes via les commentaires du blog :

Pour toute question, utilisez la voie postale pour me contacter.

Et pour tout litige, contactez l'Association Locale UFC-Que Choisir la plus proche de votre domicile.

Illustrez vos propos avec ces binettes ! Placez-vous, dans le texte, à l'endroit où vous voulez l'insérer et cliquez sa représentation graphique ci-dessous.

N.B. : Pour mettre en forme votre commentaire, vous pouvez utiliser les balises XHTML suivantes : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>