Consommateur, si tu savais…

Le Blog d'Alain Bazot, Président de l'UFC-Que Choisir

Les consommateurs n’ont (toujours) pas leur place au Conseil économique, social et environnemental !

cese

Déception ! Mardi, les députés ont raté une belle occasion de donner enfin aux associations de consommateurs la place qu’elles méritent au sein du Conseil économique, social et environnementale. L’Assemblée nationale débattait d’un projet de loi relatif à la nouvelle composition du Conseil, en vue d’assurer une bonne représentation de la société civile. L’UFC-Que Choisir avait plaidé pour obtenir enfin une place de membre à part entière au Palais d’Iéna, parmi les 233 titulaires. Mais les parlementaires ont fait la sourde oreille : le projet de loi ne prévoit aucune confirmation de la représentation des consommateurs, à la différence des associations syndicales, familiales et environnementales. Pour le rapporteur, « ces problématiques sont largement prises en compte par les syndicats des salariés, et une représentation spécifique des associations de consommateurs ne paraît pas indispensable ». Quelle ironie, alors que d’aucuns réclament que la représentation des consommateurs soit confiée aux associations strictement consuméristes, de la laisser aux mains des associations familiales et syndicales lorsqu’il s’agit du Conseil économique et social !

L’UFC-Que Choisir devra, au mieux, se contenter d’un strapontin au sein de la noble assemblée. Voilà une institution chargée de statuer sur des problématiques économiques et sociales, et qui réussit le tour de force de se passer de ce qui constitue un élément caractéristique de notre société : les consommateurs, nous tous…

Déjà 1 commentaire, publiez le vôtre !

  1. Le 11 avril 2010 à 12:46, par Assurouge

    Bonjour
    Ils semblent tous oublier, dans leurs diverses fonctions, qu’ils sont avant tout des consommateurs, de leur naissance à leur mort!
    Des groupes minoritaires politisés sont représentés alors que les groupes non politisés de consommateurs et à forte audience ne le sont pas.
    Que craignent-ils:
    - La présence permanente d’une association qui pourra critiquer avec des éléments justifiés et avoir des propositions concrètes?
    - La présence d’une association qui a une forte audience et qui pourra dire ce qui ce fait et ne se fait pas au CESE?
    - Que l’on y parle des « actions de groupe » ce que nos élus semblent craindre au plus haut point!
    - Que l’on dise qu’il est scandaleux de trouver dans le rapport n° 30 du CESE (2009) « DE L’ASSIETTE AUX CHAMPS  » qu’à la suite d’une proposition européenne « d’indiquer la provenance communautaire des denrées concernées, par l’apposition de la mention « produits de l’UE » en fonction de leur lieu de fabrication quelle que soit l’origine des ingrédients qui le composent que le CESE se contente de dire qu’il est seulement « favorable à la poursuite des études sur le sujet et propose, en outre, de compléter la qualification « UE » par l’indication de l’État membre d’origine des matières premières, … ainsi qu’à la mention « Non UE », lorsque les matières premières principales ne proviennent pas de l’UE. » alors que tous les consommateurs sont farouchement attachés à l’origine des produits. La proposition européenne brute devrait tout simplement être rejetée si elle seule devenait obligatoire en l’état!
    Enfin, que deviennent les « recommandations du CESE?

Publiez votre commentaire !

Vos coordonnées

(publié)

(non publié)

(publié, si indiqué)

* : Champ à remplir obligatoirement.

Votre commentaire

Tout commentaire publicitaire, abusif, hors-sujet (pas en rapport avec le billet) ou diffamatoire ne sera pas publié.

>>> Il ne m'est pas possible de répondre à vos questions et demandes via les commentaires du blog :

Pour toute question, utilisez la voie postale pour me contacter.

Et pour tout litige, contactez l'Association Locale UFC-Que Choisir la plus proche de votre domicile.

Illustrez vos propos avec ces binettes ! Placez-vous, dans le texte, à l'endroit où vous voulez l'insérer et cliquez sa représentation graphique ci-dessous.

N.B. : Pour mettre en forme votre commentaire, vous pouvez utiliser les balises XHTML suivantes : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>