Consommateur, si tu savais…

Le Blog d'Alain Bazot, Président de l'UFC-Que Choisir

Articles liés au mot clé ‘gaz’

Energie moins chère ensemble : le plein d’économies, ça s’explique !

mardi 18 octobre 2016

 

choisirensemble

Ah, belle surprise que la réception de mon offre personnalisée « Energie moins chère ensemble » pour l’électricité avec ses 150 euros d’économies, participation aux frais incluse ! Il faut dire que le résultat des enchères que nous avons organisées dans le cadre de cette campagne, avec pas moins de 4 fournisseurs participants et combatifs, ont été bluffants : respectivement 23% et 17% sur le tarif réglementé du kWh d’électricité et de gaz de septembre 2016, soit les meilleures offres du marché et de loin ! C’est la fierté de l’UFC-Que Choisir d’avoir créé un pouvoir de marché des consommateurs.

Mais ces économies impressionnantes n’ont pas manqué de susciter des interrogations : comment est-ce possible de pratiquer de tels tarifs? La réponse est simple : le fournisseur lauréat n’a aucun coût d’acquisition, direct ou indirect, pour ces potentiels clients (pas de budget publicitaire, ni de rémunération d’un intermédiaire, etc.) et toutes les économies sont ainsi restituées aux clients.  Mais après ces interrogations au lendemain des enchères, voilà que ma voisine m’interroge maintenant sur la réalité de l’économie de son offre personnalisée car elle ne retrouve pas ses petits en regardant sa facture EDF…. Et elle n’est pas la seule à légitimement s’interroger. Il faut dire que les factures « énergie » ne sont pas des plus limpides ! En effet, dans le domaine de l’énergie, il y a toute une série de taxes et contributions au-delà de la TVA, et celles-ci sont souvent isolées dans les factures, rendant le travail de comparaison très délicat. Par exemple, pour l’électricité, les tarifs TTC comprennent la TVA (5,5% sur l’abonnement mensuel et 20% sur le prix du kWh), la CSPE (Contribution au Service Public de l’Electricité de 0,0225€ par kWh), les taxes sur la Consommation Finale d’Electricité (TCFE) et la CTA (Contribution Tarifaire d’Acheminement). Ces taxes valent pour tous les contrats énergie. Par exemple si vous êtes au tarif réglementé, regardez votre facture et tentez de trouver le tarif TTC (incluant toutes les taxes) et comparez avec la grille tarifaire de celui ci. Alors ? Vous étiez parvenus au même résultat ? Bref, j’ai réussi à éclaircir les choses auprès de ma voisine qui a compris qu’il n’y avait pas de loup dans son offre personnalisée. Ce serait quand même un comble de la part d’une association de consommateurs.  Mais il faut décidément faire preuve d’énormément de pédagogie pour expliquer le changement de fournisseur d’énergie… Et l’UFC-Que Choisir ne manquera pas de continuer de battre campagne ! En attendant, plus 1, j’ai souscrit. Et vous ?

Gaz moins cher ensemble : un démarrage plein gaz !

mardi 16 décembre 2014

test note de blog 100000
En trois semaines, le compteur des inscrits de www.gazmoinscherensemble.fr a franchi la barre symbolique des 100 000…. Voilà une bonne nouvelle qui souligne bien l’opportunité de relancer cette campagne en vue d’une dynamisation de la concurrence réellement profitable et protectrice des consommateurs. En effet, beaucoup d’abonnés au tarif réglementé m’ont fait part de leur légitime inquiétude à la suite du courrier reçu de GDF Suez les sollicitant pour savoir s’ils acceptaient ou non de transmettre leurs données aux fournisseurs alternatifs…

L’UFC-Que Choisir multiplie les invitations appuyées aux clients au tarif réglementé pour qu’ils retournent gratuitement le coupon joint au courrier en indiquant expressément qu’ils s’opposent à la transmission de leurs données s’ils veulent éviter les campagnes de démarchage. D’autant que plus de 7 ans après la libéralisation des marchés, la confusion règne toujours chez les consommateurs. Méconnaissance des modalités de changement de fournisseur, de l’intérêt réel des offres au marché libre, voire idée reçue quant à une période d’engagement auprès d’un fournisseur en raison de l’appellation « offre 3 ans »… Les consommateurs pensent que le changement de fournisseur est une usine à gaz alors même que c’est sans conteste le secteur où il est le plus simple : gratuit, possible à tout moment et, ce, sans démarche particulier (c’est le nouveau fournisseur qui s’occupe de tout) !

La campagne gaz moins cher ensemble entend de nouveau éveiller les consciences à l’intérêt du changement et permettre, par la mobilisation des consommateurs, l’émergence de la meilleure offre sur le marché : des prix moindres, un contrat sûr et l’accompagnement de l’UFC-Que Choisir en cas de réclamation. Continuons donc de nous mobiliser et de mobiliser sur gazmoinscherensemble.fr car le pouvoir de marché des consommateurs devrait de nouveau payer !

Propane en vrac : le gendarme de la concurrence a de bonnes idées dans le réservoir !

mercredi 15 janvier 2014

gaz

Voilà un avis qui tombe à pic ! L’Autorité de la concurrence, qui avait été saisie par l’UFC-Que Choisir en novembre 2012, a dévoilé hier son avis sur le marché du propane en vrac. Et ses conclusions sont à la hauteur de mes espérances –c’est-à-dire EX-PLO-SIVES ! Une bonne nouvelle en ce début d’année, tant les 700000 foyers français qui se chauffent au propane en citerne sont otages de ce marché bien peu concurrentiel ! Ils dépendent le plus souvent de leur propanier pour obtenir une citerne et sont enfermés dans des contrats de très longue durée, allant jusqu’à 9 ans.

Les bonnes idées de l’Autorité pour dynamiser la concurrence sont très proches de celles de l’UFC-Que Choisir : liberté d’approvisionnement auprès du fournisseur de son choix, contrat sans condition de durée et indépendant de toute prestation; possibilité d’acquérir la citerne et de s’adresser au professionnel de son choix pour en assurer l’entretien; en cas de location/mise à disposition de la citerne, transparence quant à l’ensemble des coûts ; visibilité de tous les prix du gaz (qui varient énormément), notamment sur le site internet ; enfin, la durée de l’ensemble des contrats relatifs à la citerne et à son entretien ne doit pas dépasser 5 ans (3 seraient préférables !).

Cerise sur la citerne : les recommandations du gendarme de la concurrence sortent à temps pour la dernière ligne droite du projet de loi consommation, qui arrive en deuxième lecture au Sénat à la fin du mois. Les députés ont justement adopté, en décembre, des amendements tendant à mieux encadrer le marché du propane en citerne. Mais il faut aller plus loin ! Aux sénateurs de se saisir de cette opportunité et d’apporter enfin de l’air frais à ce marché qui asphyxie les consommateurs !

Gaz/électricité : qui veut la peau de la trêve hivernale ?

mercredi 20 novembre 2013

fioul

S’il y a de bonnes idées dans le projet de loi consommation, qui revient cette semaine à l’Assemblée nationale, il y en a aussi de mauvaises. Comme cet article 9 quater adopté par les sénateurs, qui demande un rapport gouvernemental sur «la mise en œuvre d’un système de prépaiement de l’électricité et du gaz naturel». A priori, pas de quoi fouetter un chat : il s’agit d’explorer les modalités d’un système de « compteurs à prépaiement » pour aider les ménages qui font face à des difficultés de trésorerie. Le but ? Maîtriser son budget et « éviter les mauvaises surprises ».

Là, un petit soupçon vous vient : ce rapport proposerait donc la réhabilitation d’une version moderne des compteurs à pièces, qui se sont développés au Royaume-Uni à la fin du 19e siècle et qui sont aujourd’hui largement répandus dans les pays en développement ? Le Progrès en marche, quoi ! Restons sérieux : si les avantages pour les fournisseurs d’énergie sautent aux yeux, l’intérêt pour les clients, lui, est aux abonnés absents ! Le prépaiement risque de tuer le principe de la trêve hivernal : une fois les crédits épuisés, pas besoin de préavis pour couper la fourniture d’énergie ! J’appelle les députés à supprimer cet article félon. Ne dit-on pas que l’enfer est pavé de bonnes intentions ?

Ensemble, obtenons la meilleure offre sur le marché du gaz !

mardi 15 octobre 2013

banniere-cp

Ces temps-ci, le marché de l’énergie s’emballe. Malgré l’ouverture à la concurrence et l’arrivée de nombreux opérateurs, il est sclérosé, et les consommateurs restent captifs des hausses successives. C’est pourquoi l’UFC-Que Choisir a décidé de dynamiter le marché du gaz, en demandant à un fournisseur de proposer une offre attractive : 13 % minimum d’économie sur le prix réglementé du kilowattheure en octobre, un contrat sûr et un traitement des réclamations associant l’UFC-Que Choisir. Et plus nous serons nombreux à souscrire à cette offre, plus le prix proposé par le fournisseur (fixe pour un an, à la différence du tarif réglementé qui évolue tous les mois) sera bas ! Pour s’inscrire (gratuitement et sans engagement) à la campagne, ou tout simplement pour plus d’informations, rendez-vous sur le site gazmoinscherensemble. Pour ceux qui craignent un coup de massue tarifaire au bout d’un an, qu’ils se rassurent… Le contrat proposé sera résiliable à tout moment, sans frais ni pénalités. L’opération, je tiens à le préciser, ne rapporte pas un centime à l’UFC-Que Choisir, qui remplit avec cette campagne sa mission essentielle : défendre les intérêts économiques et juridiques des consommateurs. Alors ensemble… donnons un coup de froid aux prix du gaz. Soyons plus pour payer moins !